Category: News

Home / Category: News

Faustine Bollaert, Karine Le Marchand… De plus en plus de stars confient avoir eu recours à la chirurgie esthétique. C’est le cas également de Mimie Mathy. La célèbre comédienne de 61 ans est passée sur le billard et l’explique pour la première fois auprès de nos confrères du magazine Télé Star.

Invitée à donner son avis sur les déviances de la chirurgie esthétique, la vedette de Joséphine, ange gardien (TF1) en profite pour faire une rare confidence : “J’y ai eu recours pour une réduction mammaire. Je comprends qu’on le fasse pour se sentir mieux, mais à petites doses. J’aurais pu tout refaire, mais il aurait fallu s’attaquer aux fondations chez moi. C’est un trop gros chantier, j’y ai renoncé !

Des propos qui font écho à ceux tenus en novembre dernier auprès de Télé 7 jours. L’épouse de Benoist Gérard avait confié travailler sur ses complexes : “Je ne me déteste pas, mais il y a des moments où je me préfère. Je ne pense pas que j’aurais avancé dans la vie si je me détestais. Je ne dis pas que je m’aime, j’essaie de rendre l’enveloppe la plus jolie possible.” Au fil des années, l’actrice atteinte d’achondroplasie, d’où sa petite taille de 1,32 m, s’est acceptée. “J’ai envie de vivre normalement“, avait-elle ajouté.

La chirurgie esthétique est d’ailleurs un sujet évoqué dans Le Prix de la loyauté, volet faisant suite au Prix de la vérité dans lequel Mimie Mathy interprétait le capitaine Marie Jourdan. Ce deuxième épisode sera diffusé samedi 15 juin 2019 dès 21h sur France 3. Rappelons que d’ici à octobre prochain, la comédienne devrait débuter les tournages de la série Dix pour cent (France 2).

L’interview de Mimie Mathy est à retrouver en intégralité dans le magazine Télé Star, en kiosques lundi 10 juin 2019.

Click Here: rapid prototype service

Une greffe de rein, un ex-petit ami (Justin Bieber) qui se marie à la surprise générale, un séjour en clinique psychiatrique… Selena Gomez a vécu des moments difficiles, ces derniers mois ! Elle se porte bien mieux aujourd’hui et fait activement la promotion de son nouveau film. Après Cannes, l’actrice a retrouvé ses partenaires de tournage lors d’une nouvelle avant-première. Pour l’occasion, elle avait sorti le grand jeu.

Sorti en France le mercredi 15 mai 2019, The Dead Don’t Die avait été projeté le même jour pour l’ouverture du 72e Festival de Cannes. Le réalisateur Jim Jarmusch et ses acteurs poursuivent sa promotion. Lundi 10 juin 2019 au soir, ils se sont retrouvés à New York pour une nouvelle avant-première.

L’événement était organisé au musée d’Art moderne. Selena Gomez y a fait une arrivée sensationnelle, vêtue d’une robe noire Celine. La pièce, issue de la collection printemps 2019 de la maison parisienne (la première conçue par le directeur artistique Hedi Slimane), est disponible en boutiques et sur le site de Celine, au prix de 11 500 euros.

#selenagomez in #celine

A post shared by Kate Young (@kateyoung) on

Click Here: nsw blues rugby store

Rarement le Royal Ascot aura aussi bien mérité son épithète : mardi 19 juin 2019, la famille royale britannique y a fait une sortie collégiale massive, accompagnant, avec toute la pompe que la fameuse réunion hippique exige, le roi Willem-Alexander et la reine Maxima des Pays-Bas, invités de la reine Elizabeth II. C’est bien simple : il ne manquait guère que la duchesse Meghan de Sussex, actuellement en plein congé maternité, pour que la fête soit complète !

Au lendemain des très solennelles cérémonies à Windsor de l’ordre de la Jarretière, au sein duquel le souverain néerlandais a été fait chevalier surnuméraire au côté de son homologue le roi Felipe VI d’Espagne, Willem-Alexander et Maxima ont pu apprécier au champ de courses d’Ascot l’ambiance électrique et l’ampleur excentrique de l’incontournable rendez-vous de juin des turfers et de la bonne société. L’occasion rêvée pour Maxima de laisser libre cours à sa passion pour les chapeaux spectaculaires : adepte des très larges soucoupes, elle avait en l’occurrence opté pour une sorte de couronne de fleurs dans une tonalité bronze assortie à sa robe. Le couple royal néerlandais a fait son entrée dans l’hippodrome à bord du carrosse de la monarque britannique, laquelle a eu la délicatesse de partager son plaid en tartan avec la reine batave.

Click Here: Germany soccer tracksuit

Kate, retour gagnant en Elie Saab

Habillée de bleu, Elizabeth II avait inspiré toutes les ladies de son clan, offrant, par une météo capricieuse, un grand coin de ciel bleu garanti sur les pelouses de l’hippodrome. Présente pour ce grand rassemblement à l’occasion de la journée inaugurale de l’édition 2019, après avoir manqué l’événement en 2019 puisqu’elle venait de mettre au monde son fils le prince Louis, Kate Middleton a tout particulièrement subjugué les admirateurs de la famille royale dans une robe Elie Saab à l’esprit délicieusement rétro et jouant sur la transparence, coiffée d’un chapeau assorti. Pour la procession royale lors de l’entrée sur le champ de courses, la duchesse de Cambridge, âgée de 37 ans, partageait un landau avec son époux le prince William, le prince Charles et la duchesse Camilla. Un véhicule qui a circulé sans incident, vingt-quatre heures après l’accident terrible qui a entaché le déplacement du duc et de la duchesse de Cambridge à Windsor, un officier de protection à moto ayant percuté une octogénaire, ensuite hospitalisée dans un état critique.

Toujours partante pour des mondanités qui leur permettent de se poser elle aussi en icônes de style, les princesses Beatrice et Eugenie d’York ont elles aussi fait une apparition très remarquée, côte à côte dans leur calèche – occupée également par la princesse Alexandra et Edward Young – tandis que leur père le prince Andrew tenait compagnie à sa mère Elizabeth II et ses invités d’honneur. L’aînée portait une robe en dentelle bleu ciel Maje et un large chapeau, et la cadette une robe turquoise avec un petit chapeau jaune rappelant un détail de la tenue.

Tout comme la comtesse Sophie de Wessex, présente avec son mari le prince Edward et habillée d’une robe à fleurs signée Emilia Wickstead, Zara Phillips, plutôt rare à Ascot, se signalait dans un motif floral. On a pu voir la cousine du prince William en grande discussion avec la duchesse Catherine, bien que les deux jeunes femmes ne soient pas réputées pour être particulièrement liées. Mike Tindall, le mari de Zara et ancien capitaine du XV d’Angleterre, a quant à lui fait forte impression sur la reine Elizabeth II… en sortant de son chapeau haut-de-forme un autre plus petit, qu’il a ensuite replacé avant de remettre le tout sur sa tête !

Helmut Marko believes that Max Verstappen’s dominant win in the Monaco Grand Prix proves that the Red Bull driver has now reached “a different level of maturity”.

Verstappen inherited pole position at the start of last Sunday’s race following the forced withdrawal of Ferrari’s Charles Leclerc.

And the Dutchman seized upon that good fortune to run away with the race after a flawless and controlled drive that received widespread acclaim, especially from Red Bull’s motorsport boss.

“He has certainly reached a different level of maturity,” Marko told Sky Germany. “We kept him on his toes with fuel modes and such. He had to understand quite a lot.

“When he started asking who had the fastest lap and with what time, we immediately blocked him and told him: ‘Forget all that!’”

    Read also: Perez still just ‘too weak’ in qualifying – Marko

In the closing stages of the 78-lap event, Mercedes Lewis Hamilton made a late pitstop to fit a fresh set of soft tyres that enabled the Briton to snatch the fastest lap and add an extra point to his seventh-place tally.

But the effort still wasn’t good enough to prevent Verstappen from overhauling the seven-time world champion at the top of the Drivers’ championship standings.

Beyond Verstappen’s dominant display in the Principality, Marko reckoned that a prestigious win in Monaco will only add to his driver’s confidence and aura.

“We haven’t had a podium here yet [with Max], although we’ve had a car that can win twice – Ricciardo proved that, after all,” Marko said.

“I think that gives him another boost of relief. It should make his performances even more confident and controlled.

“That was also very, very important for the future.”

Gallery: The beautiful wives and girlfriends of F1 drivers

Keep up to date with all the F1 news via Facebook and Twitter

Click Here: Papua New Guinea Rugby Shop

Robin Williams est mort le 11 août 2014. La star de Jumanji s’est suicidée, laissant son épouse Susan Schneider inconsolable, tout comme ses trois enfants. Zak Williams, son fils aîné de 36 ans né de son mariage avec Valerie Velardi, vient d’avoir un fils. Il a choisi un prénom qui rend hommage à son regretté père.

Zak Williams et sa fiancée Olivia June ont accueilli un fils le 22 mai 2019. Le magazine People publie les premières photos du couple (prises par Zelda Williams, la demi-soeur de Zak) et de leur nouveau-né qu’ils ont appelé McLaurin Clement. McLaurin était le second prénom de Robin Williams. Ce n’est évidemment pas anodin. Depuis le suicide de son père, Zak s’engage et lutte contre les maladies mentales. “C’est en aidant les autres que j’ai commencé à guérir“, avait-il confié à People en 2014 à propos de son deuil. Zak Williams est également entrepreneur et investisseur.

Marié de 1978 à 1988 à la mère de Zak, Robin Williams a ensuite épousé la nounou. Avec Marsha Garces, dont il fut l’époux de 1989 à 2010, il a eu deux autres enfants : Zelda (29 ans) et Cody (27 ans). Sur son compte Instagram, la jeune actrice dont le prénom est un clin d’oeil de son père au jeux vidéo The Legend of Zelda dont il était fan, a publié deux photos de son premier neveu sur Instagram : “La nouvelle est enfin sortie : je suis tata ! Je vous présente McLaurin Clement Williams, que l’on surnomme Mickey ou Dr. Bébé ! C’est un adorable ptérodactyle, une merveille qui roucoule, et je l’aime déjà tellement. Toutes mes félicitations à Zak et June.

Click Here: Germany football tracksuit

News is finally out: I’m an auntie! Meet Mclaurin Clement Williams, aka Mickey, aka Dr. Baby! He’s a squishably cute pterodactyl cooing tiny wonder and I love him so much already big shoutout to Mickey on being the fastest swimmer, and huge congrats to @heyoliviajune and my big bro @zakpym on creating this little joy (and poop) factory! by Zak and Olivia by me

Une publication partage par Zelda Williams (@zeldawilliams) le

Dévastée, Khloe Kardashian (34 ans) se confie à propos de la nouvelle trahison dont elle a été victime par Tristan Thompson (28 ans) le 17 février 2019. On découvre la jeune femme en pleurs dans la dernière bande-annonce de l’émission Keeping up With the Kardashians au moment où elle découvre la tromperie dont elle a été victime. C’est d’abord son amie Larsa Pippen par téléphone, puis Kim Kardashian qui lui ont annoncé la nouvelle.

Effondrée, Khloe se confie à sa soeur Kylie Jenner : “Je savais qui il était, mais j’étais à 1000 lieues de savoir qui elle était.” En effet, c’est la meilleure amie de Kylie, Jordyn Woods, qui a eu une aventure avec le joueur de basket-ball. Dans ce teaser, on apprend que le papa de True a reconnu les faits. “Tristan a confirmé“, déclare Kim à sa mère Kris Jenner, qui tente ensuite d’apaiser les choses : “Nous avons juste besoin de comprendre ce qu’il s’est réellement passé.

Maman d’une petite fille, True (1 an), qu’elle a eue avec Tristan Thompson, Khloe lui avait déjà pardonné une première infidélité pendant sa grossesse. Elle avait décidé de lui pardonner pour le bien de sa fille et parce qu’elle était toujours amoureuse de lui.

Me and my baby girl @goodamerican

Une publication partage par Khlo (@khloekardashian) le

3 days !!! @kyliecosmetics #jordynxkylie

Une publication partage par HEIR JORDYN (@jordynwoods) le

Mommy and Daddy @sashasamsonova

Une publication partage par Khlo (@khloekardashian) le

Click Here: factory direct men products

We are ready whenever you are little mama

Une publication partage par Khlo (@khloekardashian) le

Le 14 juin 2019, le site spécialisé WeLoveTennis.fr annonçait la rupture du couple star du tennis formé par Gaël Monfils et l’athlète ukrainienne Elina Svitolina. Retournement de situation : les deux sportifs sont toujours amoureux, et ils l’ont fait savoir sur une vidéo publiée sur leur compte Instagram commun, intitulé G.E.M.S.life, savant mélange de leurs initiales. “Babe ! Babe ! Tu as vu ? Ils sont de retour !“, hurle Gaël Monfils en courant dans un appartement. “Mais qui ?“, renchérit Elina. “G.E.M.S. ! Yeah ! Ils sont de retour !“, s’esclaffe le champion, avant de pousser un cri d’hystérie.

Cette vidéo hilarante publiée le 25 juin 2019 et visionnée par plus de 45 000 curieux est accompagnée d’un tendre message. “On se dispute, on s’embrasse, on se câline, on s’écrit, on se parle, on débat, on rit, on aime… c’est nous“, lit-on, histoire de faire taire une fois pour toutes les rumeurs de séparation.

On ne saura jamais vraiment ce qu’il s’est passé dans leur intimité. Courte séparation ou grosse dispute, cet événement n’aura pas eu raison de leur amour. Pour rappel, le compte Instagram G.E.M.S.life, où Gaël Monfils et Elina Svitolina partageaient leur quotidien, avait été supprimé et une source informait WeLoveTennis.fr qu’ils avaient bien rompu.

Avec Eli, on est heureux, on vit pleinement notre amour“, avait confié le sportif au Parisien, en février 2019. Gaël Monfils avait également été aperçu dans le box de sa compagne, alors qu’elle disputait un match. On leur souhaite beaucoup de bonheur !

We fight, We kiss, We hug, We text, We talk, We argue, We laugh, We love… That’s us

Une publication partage par G.E.M.S (@g.e.m.s.life) le

Click Here: south sydney rabbitohs shirt

Outre Djadja, le second album d’Aya Nakamura avait bien d’autres tubes à offrir. La Dot, Copine ou encore Pookie ont fait leur petit bout de chemin, se hissant au top des charts français et internationaux. Ce dernier titre a d’ailleurs eu le droit à son propre clip, qui culmine aujourd’hui à 49 millions de vues. Il montre l’artiste de 24 ans dans plusieurs superbes tenues, déambulant dans le château de Fontainebleau. Mais déjà au moment de la sortie du clip, en avril 2019, un styliste du nom de Kyo Jino s’insurgeait contre la chanteuse, l’accusant de lui avoir volé les looks qu’il avait créés pour elle.

C’est dégueulasse quoi ! Voler le moodboard [croquis des looks, NDLR] que je t’avais fait pour le filer à ton équipe pour refaire ma direction artistique sur ton dernier clip Pookie. Je crois que je rêve ! Juste dégoûté par cette industrie. Je suis d’autant plus choqué que tu fasses ça à un frère noir“, avait-il dénoncé sur Instagram. À l’époque, Aya Nakamura s’était défendue avec son franc-parler habituel : “Les idées appartiennent à ceux qui les réalisent #AurevoirMerci.” Puis, dans un tweet aujourd’hui supprimé, elle lançait : “T’invente pas une life parce que j’ai pas validé ton taf, et puis si ce que tu dis est vrai, arrête de pleurer sur les réseaux et PORTE PLAINTE et on verra.”

Click Here: Wales National Team soccer tracksuit

On va se battre

Le styliste avait alors mis Aya Nakamura en demeure, via sa maison de production Warner Music France, lui demandant de lui payer 50 000 euros en réparation du “préjudice subi du fait de la spoliation de son travail“, ce à quoi le producteur avait opposé une fin de non-recevoir, estimant la demande infondée. “À défaut d’accord amiable, on va se battre“, a indiqué à l’AFP Me Descoubès. Joint par l’AFP, le label de la star n’a pas souhaité communiquer. Affaire à suivre.

The Biden administration has reportedly granted Boeing an export license for the sale of $735 million in advanced weaponry to the Israeli government, news that came as U.S. Secretary of State Antony Blinken on Tuesday pledged $5.5 million in emergency aid to help Gaza recover from the latest Israeli bombing campaign.

Citing an unnamed congressional staffer, Alex Kane of Jewish Currents reported Tuesday that the U.S. State Department approved the export license on May 21, a necessary step in the planned delivery of Joint Direct Attack Munitions and Small Diameter Bombs to Israel.

“The State Department should immediately revoke approval for this arms sale to, at minimum, allow for proper debate in Congress.”
—Rep. Rashida Tlaib

As Kane pointed out, the “two kinds of laser-guided munitions… were reportedly used by Israel in the 11-day attack on the Gaza Strip that ended on Friday with a cease-fire between Israel and Hamas.”

The Biden administration notified Congress of the proposed $735 million sale in early May, just days before Israel launched its latest onslaught against Gaza. The nearly two-week aerial and artillery campaign—which Biden administration officials and the president himself publicly defended—killed more than 240 Palestinians, displaced tens of thousands, and further decimated Gaza’s critical civilian infrastructure.

Warning that selling additional weapons to the Israeli government would deepen U.S. complicity in war crimes, a small coalition of progressive lawmakers last week mounted a late bid to block the agreement with so-called resolutions of disapproval.

But neither the House nor Senate resolution—led by Rep. Alexandria Ocasio-Cortez (D-N.Y.) and Sen. Bernie Sanders (I-Vt.), respectively—has received a vote as the Biden administration plows ahead with the sale. The lawmakers say Congress still has a chance to stop the deal before the weapons are delivered.

Jewish Currents reported Tuesday that after being notified of the export license, Sanders “responded by placing a hold on all State Department nominees, blocking Congress from considering them for diplomatic posts.”

“After the administration committed to humanitarian aid for the rebuilding of Gaza, Sanders lifted the hold,” according to Jewish Currents.

SCROLL TO CONTINUE WITH CONTENT

Click Here: cheap nike men shoes

Raed Jarrar, advocacy director of human rights group Democracy for the Arab World Now, said in a statement Tuesday that the State Department’s secretive approval of the export license “is all you need to know about its apparent anxiety at proceeding with this troubling deal while Israeli war crimes and apartheid rule continue unabated.”

“Rather than secretly approving arms sales to Israel ahead of his meeting with Israeli Prime Minister Netanyahu,” Jarrar added, “Secretary Blinken should do his due diligence and travel across Gaza to see exactly what kind of harm and destruction American weapons are causing Palestinians.”

After his meeting with Netanyahu in Jerusalem on Tuesday morning, Blinken visited the occupied West Bank and vowed that the U.S. will “provide $5.5 million in immediate disaster assistance for Gaza and a little over $32 million for [the U.N. Relief and Works Agency’s] emergency humanitarian appeal.”

In remarks to the press alongside Palestinian Authority President Mahmoud Abbas, Blinken said the U.S. is committed to helping realize “the aspirations of the Palestinian people,” which “are like those of people everywhere: to live in freedom; to have their basic rights respected, including the right to choose their own leaders; to live in security; to have equal access to opportunity for themselves, for their children; to be treated with dignity.”

But human rights advocates and progressive members of Congress have stressed that selling weapons to the regime currently occupying and brutalizing the Palestinian people is at odds with any serious effort to secure lasting peace and justice in the region.

“The State Department should immediately revoke approval for this arms sale to, at minimum, allow for proper debate in Congress,” Rep. Rashida Tlaib (D-Mich.) told Jewish Currents. “Remember that these are weapons of war and destruction that will be used to kill children, bomb hospitals, homes, and schools—lives literally hang in the balance.”

Our work is licensed under Creative Commons (CC BY-NC-ND 3.0). Feel free to republish and share widely.

Read More

Vendredi 5 juillet 2019, l’aventure C’est au programme touchera à sa fin sur France 2 après vingt et une années à l’antenne.

L’annonce ayant été officialisée par la direction de la chaîne le 13 mai dernier, de nombreux chroniqueurs de l’émission matinale se savent ou s’imaginent sur le carreau pour la rentrée prochaine. “Rien n’a été anticipé. Humainement, c’est de la boucherie“, a indiqué l’un des chroniqueurs concernés à nos confrères du Parisien.

Toujours selon nos confrères qui ont assisté à cette dernière qui vient d’être enregistrée, beaucoup de chroniqueurs n’avaient que le mot “prud’hommes” à la bouche au moment de tourner cette page de leur carrière. En effet, la moitié des intervenants de Sophie Davant auraient engagé une action pour tenter de requalifier leurs CDD qui se sont multipliés ces dernières années en CDI. Une démarche déjà opérée par des réalisateurs de l’émission, certains ayant d’ailleurs déjà obtenu gain de cause.

De son côté, France Télévisions assure qu’elle “comprend l’inquiétude des personnels non permanents du programme et les reçoit actuellement pour les accompagner individuellement“.

Click Here: Brazil soccer tracksuit

La dernière de C’est au programme, c’est vendredi 5 juillet 2019 à 10h sur France 2. Au cours de cette émission, les téléspectateurs verront les 18 chroniqueurs de l’émission autour de Sophie Davant, ils assisteront au retour de William Leymergie (parti en 2017 sur C8) et pourront se divertir avec de nombreux bêtisiers et les moments cultes qui ont rythmé ces vingt et une années à l’antenne. Un rendez-vous à ne pas manquer !